Finale European Tour: le grand comeback de Danny Willett

image description
Après son triomphe au Masters 2016, l’Anglais Danny Willett n’a plus beaucoup fait parler de lui. Sa victoire lors de la grande finale de la saison de l’European Tour à Dubaï est d’autant plus précieuse. 

En 2015, Danny Willett avait remporté l’Omega European Masters à Crans-Montana. Moins d’une année plus tard, il a triomphé au Masters d’Augusta. Ensuite, l’Anglais a, entre autres, lutté avec une blessure et a pratiquement été éjecté du top 500 au classement mondial. Dans la Race to Dubai, tout juste qualifié pour la finale avec un 53e rang, il a cependant montré une forme éblouissante.
En notant deux tours de 67 et deux autres de 68, Danny Willett a affiché une avance de deux coups sur son compatriote Matt Wallace et l’Américain Patrick Reed. Lors de l’interview du vainqueur sur le 18e green, le Britannique, pleurant de joie, n’a presque pas pu sortir un mot. Puis, retrouvant ses esprits, il a dit : «On ne sait jamais à quel moment la victoire vous attend, et avec tout ce qui s’est passé ces dernières années, je n’étais plus très sûr de gagner à nouveau un jour.»
 
Francesco Molinari remporte la Race to Dubai
La course pour la première place au classement annuel n’a, elle, pas créé la surprise. Seul une victoire aurait permis à Tommy Fleetwood de dépasser encore l’Italien Francesco Molinari. Or l’Anglais n’a obtenu que le 16e rang ex-aequo. Francesco Molinari est ainsi le premier Italien à gagner le classement des gains de l’European Tour. Il a terminé le tournoi final au 28e rang partagé avec six coups sous le par.