Le «must have» dans votre sac de golf

image description
L’automne est la saison propice pour «dépoussiérer» son sac de golf et le préparer avant les prochaines vacances golfiques. Ce petit guide vous aidera à ne rien oublier. 

Souvent, ce sont les petits détails qui font la différence entre un bon et un mauvais score. Il est clair qu’en matière d’équipement ce sont les clubs qui jouent le premier rôle, suivis par des chaussures et des gants adaptés, un habillement optimal pour toutes les conditions météorologiques, et un sac de golf pratique fixé sur un chariot fiable. Mais le golfeur ne prête en général pas assez attention à son équipement. La fin de la saison annonce déjà le début de la nouvelle, sans oublier les parties qui attendent (espérons-le) le golfeur durant les vacances d’hiver. 
Il convient d’éliminer du sac tout ce qui n’est pas nécessaire. Les objets utiles doivent être rangés à leur place. Ainsi vous serez idéalement préparé et pourrez vous consacrer entièrement au jeu. L’équipement supplémentaire est avant tout une question de goût et n’est pas absolument indispensable en automne et durant les vacances hivernales.

Mais ce petit guide, avec quelques objets «must have» que doit contenir votre sac de golf, vous aidera certainement à faire progresser votre jeu, sur votre parcours et à l’étranger.
 
- Un lingen’est pas seulement un linge: avec une capacité d’absorption qui représente plusieurs fois son propre poids, le linge en microfibre est le compagnon idéal pour toute partie de golf.
 
- Ungant de golfde rechange est (presque) obligatoire. Mais l’élément indispensable pour une partie sous la pluie est un gant de premier secours, qui assure une tenue à 100% même en cas de forte humidité.
 
- C’est toute une magie qui se cache derrière les tees, lesrelève-pitch et lesmarqueurs de balles. Le petit support en bois doit bien entendu avoir la longueur idéale pour les départs avec le driver et les fers, le relève-pitch est plus efficace avec une pique qu’avec deux et le marqueur doit pouvoir remplir son rôle derrière la balle sur le green. Le golfeur peut choisir de rendre ces objets uniques, comme de nombreux pros qui les utilisent comme des porte-bonheurs et croient en leur effet positif.
 
- La petite balleblanche: dans huit sacs sur dix on trouve des quantités phénoménales de balles dont aucune ne ressemble à une autre. Il semble évident que personne ne perd plus de douze balles par partie. Aussi un conseil: n’emportez avec vous pour les vacances que de bonnes balles, en nombre raisonnable, et n’emportez votre balle préférée qu’en six à douze exemplaires, impeccables.
 
Instruments de mesure GPS ou lasers: autorisés durant les tournois, ils facilitent énormément le jeu, pour autant qu’ils soient à portée de main et qu’on sache les utiliser sans perdre de temps. 
 
- Outre un crayonpour remplir la carte de score, vous devriez avoir avec vous un «wedding» ou un «sharpie» pour marquer la balle, et éventuellement un pochoir pour marquer la balle et vous aider à lire la ligne de putt sur le green.
 
Crème solaire et spray anti-moustique: il est recommandé d’utiliser de la crème solaire en spray, sous peine de devoir swinguer avec les doigts tout collants. Le spray anti-moustique est utile à proximité des étangs et des endroits marécageux, où, avec les températures estivales, on risque vite une attaque en règle des moustiques. C’est donc un avantage d’être équipé dès le départ d’un bon spray anti-moustique, qui protège aussi souvent des tiques. Dans les régions à tiques, il est bien d’emporter avec soi un outil pour les retirer – nous vous conseillons une carte à tiques.
 
Kit de premiers secours: des ampoules aux doigts ou aux pieds peuvent ruiner une partie de golf tout autant que les petites blessures qu’on s’inflige en cherchant la balle dans les buissons. Emportez avec vous un petit kit de premier secours avec quelques sparadraps, des bandes et un petit couteau suisse avec une pincette. Des tablettes contre les maux de tête et les réactions allergiques ainsi que des gouttes pour les yeux ne sont jamais de trop dans le sac de golf. 
 
- N’oubliez pas de prendre de quoi boireet manger: une partie de golf dure en principe entre quatre et cinq heures, durant lesquelles on brûle plus d’énergie que lors d’une séance moyenne de jogging. Prenez des aliments faciles à digérer, buvez souvent et sans attendre.   
 
Livre de règles: il existe des livres de règles compacts avec une couverture imperméable, qui entrent facilement dans le sac de golf et ne s’abîment pas. 
 
- On peut presque renoncer au coupe-ventou à la veste de pluiequand on a un bon foulard avec soi. Nous vous recommandons cependant de ne pas délaisser ces pièces d’habillement. De même, une seconde paire de chaussettespeut faire des miracles, que ce soit durant les périodes de chaleur ou en cas de pluie, en vous permettant de terminer la partie d’un pied léger.    
 
- Le plein de soleil: il est vraiment surprenant de voir aussi peu de golfeurs porter des lunettes de soleil, alors que l’herbe réfléchit la lumière et que les verres teintés affinent les contrastes et permettent de mieux suivre la balle et de la retrouver plus facilement. Nous vous conseillons également d’emporter un chapeauen cas de forte chaleur.
 
- Murphy’s law: si vous emportez un parapluie, vous pouvez être à peu près sûr qu’il ne pleuvra pas. Il existe des parapluies spéciaux pour le golf et des porte-parapluies pratiques pour les chariots. S’il devait malgré tout pleuvoir, pensez à suspendre un deuxième gant à la tringle du parapluie.